À propos de nous!ActualitésNous joindre

Le RIVRA

Le RIVRA

Une solution pour recycler les vieux appareils ménagers et de climatisation

Alma, le 10 novembre 2020 - Groupe Coderr, de la région du Saguenay─Lac-Saint-Jean, Défi Polyteck, de la région de l’Estrie, Groupe Aptas, de la région de Chaudière-Appalaches et Option Métal Recyclé, de la région de la Capitale-Nationale, ainsi que leurs partenaires ont annoncé la mise en place du Réseau interrégional de valorisation et de recyclage des appareils ménagers (RIVRA). Ce réseau s’est constitué à la suite du dépôt, par le gouvernement du Québec, d’un projet de règlement sur la responsabilité élargie des producteurs d’appareils ménagers et de climatisation qui entrera en vigueur le 5 décembre prochain.  Le RIVRA offre donc une solution aux fabricants et détaillants d’appareils ménagers et de climatisation du Québec qui seront tenus de récupérer et de recycler les appareils en fin de vie.  Les membres de ce réseau sont des entreprises d’économie sociale reconnues pour leur leadership en matière d’innovation sociale et environnementale et pour leur contribution au développement économique de leur communauté. Les activités de prédémarrage du RIVRA sont facilitées par l’accès au programme Frigoclimat du gouvernement du Québec et par l’obtention d’une aide financière de 506 485$ du gouvernement duCanada par le biais du Programme de préparation à l’investissement, déployé auQuébec par le Chantier de l’économie sociale. Le RIVRA a profité du lancement pour souligner également la contribution de partenaires du milieu :  25 000$de la Société de la Vallée de l’aluminium; 10 000$ de la Corporation d’innovation et développement Alma-Lac-Saint-Jean-Est; 30 000$ de Développement économique Nouvelle-Beauce; et de 24 000$ du volet 1 – Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité de la région de l’Estrie.

Selon Monsieur Dave Gosselin, responsable des partenariats pour le RIVRA : « Les appareils ménagers et de climatisation contiennent notamment des gaz réfrigérants qui, sans pratique écoresponsable, peuvent générer un effet de serre important.  Ensemble, nous récupérons déjà 40 000 appareils par année, contribuant ainsi à éviter l’émission de plus de 44 000 tonnes métriques de CO2 dans l’atmosphère, ce qui équivaut aux émissions de plus de13 000 voitures. Avec la nouvelle règlementation en matière de recyclage des vieux appareils, on parle de centaines de milliers d’unités usagées qui devront être recyclées au Québec et le modèle que l’on propose s’appuie sur l’expérience acquise et l’expertise développée au cours des dernières années.  

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay─Lac-Saint-Jean, Mme AndréeLaforest : « Notre gouvernement est fier de soutenir des initiatives qui visent le développement durable comme ce que nous propose leRIVRA.  Le soutien au rayonnement des régions est primordial pour moi et c’est encore plus porteur lorsque les projets sont réalisés dans plusieurs régions du Québec. »

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M.Benoit Charette, s’est réjoui de voir que le règlement déposé atteigne l’objectif de créer des entreprises en région autour de la récupération et du recyclage.  « Voilà une excellente nouvelle! Avec le Réseau interrégional de récupération et de recyclage des appareils ménagers, plusieurs de nos appareils en fin de vie pourront être traités localement de façon à protéger l’environnement et à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du Québec. J’invite les entreprises visées par le règlement qui entre bientôt en vigueur à collaborer avec ce réseau qui contribuera sans aucun doute à les aider à respecter leurs obligations de récupérer et de valoriser les composants des appareils qu’elles mettent en marché. Bravo à tous les partenaires qui ont permis l’implantation du RIVRA. Ils sont des exemples édifiants de la nouvelle économie verte et circulaire que nous voulons bâtir au Québec. »

Le député de Lac-Saint-Jean, M. Éric Girard : « Le leadership duGroupe Coderr et de sa dynamique équipe se démontre de plusieurs façons au sein de notre région. Cette entreprise donne un bon exemple des projets qui peuvent être réalisés tout en respectant l’environnement. La portée de leur implication à l’extérieur apportera d’importantes retombées pour le Lac-Saint-Jean. Je suis très fier d’assister à la naissance de RIVRA, une initiative qui mérite toute notre attention. »

Pour Madame Béatrice Alain, directrice générale du Chantier de l’économie sociale, le RIVRA est une initiative porteuse pour le développement des régions du Québec : « Que des entreprises d’économie sociale collaborent pour mettre en place un réseau interrégional, qu’elles partagent leurs expertises afin de créer des synergies au bénéfice de l’environnement et du développement social et économique des régions, c’est structurant pour le Québec et indicatif d’un nombre grandissant d’entreprises d’économie sociale qui démontrent une capacité d’innovation et une ambition de changement d’échelle remarquables.» 

GREE Canada, la division canadienne de GREE Electric Appliances inc., le plus important fabricant mondial de climatiseurs, collabore depuis plusieurs années avec DéfiPolyteck à son centre de distribution de Coaticook où des activités de recyclage des vieux appareils de climatisation sont réalisées. Selon son vice-président, Monsieur Paul Gemme, « Le RIVRA, ce sont des entreprises bien implantées dans leur communauté qui, par leurs missions, offrent des opportunités d’intégration à l’emploi pour des personnes ayant des besoins particuliers.  Ces entreprises sont enracinées dans leurs communautés et créent de la richesse différemment. Pour GREE Canada, le RIVRA sera un partenaire pour continuer d’assumer nos responsabilités en matière de recyclage des appareils usagés. » 

Selon Guy Ouellet, directeur général de la Régie des matières résiduelles duLac-Saint-Jean, « L’approche proposée par le RIVRA nous réjouit puisqu’elle vise à réduire l’empreinte écologique des appareils ménagers et de climatisation. Le RIVRA fait une place au réemploi pour certains appareils pouvant être encore utiles quelques années et s’engage à adopter des pratiques écoresponsables irréprochables pour permettre le recyclage et la valorisation des composantes. Ce qui, à terme, contribuera à atteindre les cibles de réduction de l’enfouissement et de réduction des GES. »

Le RIVRA propose des solutions pratiques aux détaillants et fabricants d’appareils ménagers, mais aussi aux écocentres, aux OBNLet autres récupérateurs qui seront tenus de disposer des unités usagées des clients ou des citoyens tels les cuisinières, réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, thermopompes, laveuses, sécheuses, lave-vaisselles, etc.  En plus de favoriser une gestion écoresponsable des appareils électroménagers, le RIVRA contribuera à l’essor de l’économie circulaire au Québec, par le développement de partenariats avec les acteurs de la récupération des électroménagers mentionnés précédemment.

Pour plus d’information, visitez le www.rivra.ca

- 30 -

Source : Dave Gosselin

Responsable des partenariats pour leRIVRA

info@rivra.ca

418-482-0189

Partenaires impliqués dans le RIVRA :

Groupe Coderr » Saguenay-Lac-Saint-Jean

Groupe Aptas » Chaudière-Appalaches

DéfiPolyteck » Estrie

Option Métal Recyclé » Capitale nationale

Recyclo-Centre » Montérégie

La Relance » Outaouais

Recypro »Laurentides

Ateliers Transition » Montérégie

Co-éco »Bas-Saint-Laurent


voir toutes les actualités